SOUVENIR DES TALUS

Publié le 30 Novembre 2007

du 13 octobre au 16 novembre 2007

Souvenir des talus :
" Au départ, l'enfance : la maison de mon grand-père était située sur la place de l'église, point culminant du bourg ; le jardin derrière la maison était entouré de murs et considéré comme le jardin du haut. Pour rejoindre les jardins du bas il fallait contourner les maisons et descendre la venelle. Au fond de ces jardins il y avait un ruisseau, lui-même bordé de prés gras, c'est-à-dire humides. Pour protéger les jardins des crues de petits talus avaient été dressés, une friche humide régnait de l'autre côté du ruisseau ; et c'est précisément là que je venais souvent construire des choses que je ne nommais pas des cabanes. Au fond de la friche on buttait sur un grand talus, bien plus haut que moi, qui lui, protégeait une vigne. Au lieu de constituer une limite, ce talus fut l'endroit où je pus m'appuyer pour construire ce qui se rassemble aujourd'hui sous forme de dessins et de peintures. L'appui donc où, avec les moyens du bord, (branchages, cailloux, ossements), j'ai pu entrer "en capacité de", en résonance avec le lieu...
La « Capacité » selon Thomas Traherne (1637-1674) décrit et construit les approches exigeantes, difficiles voire spirituelles de ce qu’il appelle plus loin une « Chambre ». Pour aller des talus à la chambre il faut passer par des étapes et l’on peut être amené à croiser des créatures-idées et des gardiens lumineux ; on les retrouve parfois aux détours d’une peinture. "
Jean-Louis Vincendeau














Bibliographie :

- Aux Éditions Desclée de Brouwer
Petit traité du jardin en ville – 1993
- Aux Éditions
ENSBA : École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris
   •
Parchemins avec G. Penone – 2004
   • Visions d’atelier avec G.Penone
- Aux Éditions Éoliennes :
   • Co-auteur du Livre des maisons de Jean Desmier
   • Giuseppe Penone
dans la collection Trois degrés – 2007















Expositions récentes :

- en novembre 2006 - " Le Génie de la Bastille ", 47 rue de Lappe, Paris
- en septembre 2007 - " Vitriol inverse des corolles " installation présentée pendant la semaine " Le génie des jardins ", Square Majorelle, 28 rue de la Forge Royale, Paris
- en mai 2008 - " Le vaisseau dans l’arbre " installation présentée à l’occasion de « Arts et Jardins » dans les jardins Vauban, Lille
- en mars 2009 - " Au retour des coupoles " exposition du 2 au 28 mars 2009 (du mardi au samedi -10h30 à 19h) à la librairie " Le Chercheur d’Art " 1, rue Hoche, Rennes
- le 26 mars 2009 à 17h, conférence à l’École des Beaux-arts de Rennes : " La question de la nature dans l’art contemporain, entre déification, esthétisation, processus vivant, quelle éthique ? " avec Jean-Louis Vincendeau et Gérard Hauray, Estelle Sämson modérateur.

Rédigé par LE POULAILLER

Publié dans #2007

Repost 0