BAS MONDE

Publié le 4 Avril 2012

" in dit ondermaanse " - en ce bas monde - l’expression se dit dans le Flevoland, mais ce n’est pas du lieu entièrement situé sous le niveau de la mer dont il s’agira ici d'engager le lecteur. Cependant les toponymes présentant cette particularité comme - la mer Morte – ou - la Vallée de la mort - pourraient être des dénominations, des signes pour appréhender l’univers où nous engage l’auteur de "  Bas monde ".
Dès la première phrase "  Je n’appartiens pas à ce monde et j’ignore qui m’y a jeté et pourquoi." la sensation qu’une parole nous aborde d'un au-delà. La lecture  se fait inquiétante, comme l’annonce l’épigraphe "Je n’étais qu’une voix hantée par l’avenir… - François Augiéras".
Loin d’un monde céleste, la vie ici-bas advient ; le nouveau roman de Patrick Varetz.
Le Poulailler est ravi de faire cette annonce pour l’actualité d’un de ses « exposants ». Patrick Varetz avait proposé, en février 2010, une installation du début de sa série de poèmes « Lumière des origines » ainsi qu’une lecture d'extraits de "  Jusqu’au bonheur ".
Patrick_carre_500.jpg 
P. Varetz - installation " Lumière des origine " fév 10.
Le jeudi 19 avril, à la librairie le Bateau Livre, à 19 heures, une rencontre-débat avec l'auteur sera organisée à l’occasion de la parution de son deuxième roman aux éditions P.O.L.
Pour vous donnez l’envie de pénétrer dans son utopie négative, écoutez la présentation de  " Bas monde ".
 
Le  Bateau Livre : 154 rue Gambetta - Lille

Rédigé par LE POULAILLER

Publié dans #2012

Repost 0