FRANCK GARCIA

Publié le 16 Avril 2013

La rencontre avec les œuvres de Franck Garcia remonte à quelques années, via les blogs d’artistes. L’approche plus précise de son univers s’est clarifiée à la lecture d’articles de Christophe Massé, entre autres, « Chair(e) peinture » : " Chez Franck Garcia, les chats sont passés par la basse-cour, les fils électriques ont rempli leur mission de tueurs de volatiles. Ils sont là dans leur plumage de printemps, gonflés d'eau et putrides…", plus loin " Son travail est surprenant, poétique, impeccable...".

C’est avec l’envie d’en voir de plus prés, de cette peinture là, que nous sommes allés visiter son exposition « avant le vide » - Sous La Tente, en octobre 2012 à Bordeaux. À partir de là, ce face à face à cette pratique forte, remplie de relations intimes uniques ne pouvant qu’exister entre des œuvres, nous avons réellement voulu partager la découverte de ce travail étonnant.

Des œuvres avec un style de figuration parfois fouillé mais également condensé. Là-bas à Bordeaux, une présentation semblable à un polyptyque où les différentes toiles s’articulaient, exposant entre-elles leurs « légendes » à moins qu’il ne s’agissait alors que de plusieurs épisodes d’une même évidence hiératique. Des diptyques, triptyques, pentaptyques pouvaient s’ordonnancer à nos regards surpris en une multitude de « phrases » peintes. La sollicitation réfléchie par l’artiste, le lieu agissant finalement comme un écrin, la peinture proposée s’ordonne, une œuvre apparemment isolée vient vous cueillir et exige notre part d’attention. L’ensemble était parfaitement cohérent, la peinture au rendez-vous. À partir de cette intuition, nous avons voulu imaginer la mise en place d’une exposition de Franck Garcia dans le Nord.

Pour approcher l’univers de l’artiste, lire son introduction - La peinture comme propos ainsi qu'un article dans le magazine en ligne Le mague à propos de l’ouvrage " Comme une expo " de Franck Garcia. Simultanément à sa pratique, Franck Garcia en compagnie de Claude Buraglio et Jo Brouillon, a entrepris un projet collectif.  

Quelques références ci-dessous à propos des dernières expositions importantes de Franck Garcia :

En 2009, il se trouve, à la 54e édition du salon de Montrouge, coïncidence Eve Servent qui a exposé dernièrement au Poulailler participait elle aussi à ce salon.

En mai 2010, dans le cadre de la programmation d’Isidore Krapo à Bordeaux, les trois artistes présentent "Formats A3"

En mars 2011, "Acousmatique" une exposition de Franck Garcia accompagnée par la performance sonore de Martial Bécheau et Denis Mc Carty à la galerie Tinbox de Bordeaux.

Avril 2011, au centre culturel "La Nouvelle Galerie" à Bergerac

 

En novembre 2011,"Still Life", exposition en duo avec la plasticienne Lucie Bayens, à l’Espace 29 à Bordeaux.  

Exposition récemment en décembre 2012, "Cadavres non exquis" à la galerie Fréderic Moisan à Paris .

Parallèlement à sa production d’artiste plasticien, Franck Garcia a écrit " À la rencontre de mon fantôme " édité aux Editions Voix - Richard Meier.  

Il publie pour La Pomme de discorde & Montre Molle (Bordeaux) en 2012, " Bleu " de Hubert Lucot et Christophe Massé en 2012.

pour-blog-Franck.jpg

quelques photographies de l'exposition - ici

Du 6 juin au 12 juillet 2013, à la galerie IUFM Confluence(s) au 5 rue Anselme à Lyon, ce sera une " Carte blanche " à Pierre Buraglio. Celui-ci invite le Collectif : Buraglio / Garcia / Brouillon. Ce sera une occasion supplémentaire pour aller contempler le travail du peintre Franck Garcia. 

Rédigé par LE POULAILLER

Publié dans #2013

Repost 0